Nadine Touzeau : « Vous avez dit … Profiler ? Comme dans les séries TV ? »

 

image nadine touzeau

C’est devenu presque un rituel lorsque je me présente face à des néophytes qui ne pensaient pas que profiler c’est avant tout un vrai métier. Collecter des informations sans trier ou délaisser quoi que ce soit et avec le plus de neutralité possible est l’amorçage de notre métier. Mais ce qui peut paraitre anodin ou inintéressant à certain ne sera pas écarté par nous-mêmes si en effet, l’élément n’est finalement pas nécessaire au dossier.

Un comportement même inerte parle, tout comme un objet par ce qu’il a été posé par un individu. D’autres indicateurs seront recoupés et analysés pour construire l’histoire manquante, comprendre ce qui va se passer et mettre en place ce qu’on doit faire selon l’objectif et le profil effectué. Un travail de fourmis qui pourtant doit être analysé sans tarder afin d’aboutir au plus vite à l’objectif et limiter les risques potentiels.

Le profilage ne concerne pas que la sécurité sur des affaires d’homicide, vol, terrorisme par exemple. Cela se pratique également dans les entreprises afin de sécuriser les négociations, les recrutements, les individus et le cyber risque.

La cybercriminalité, vaste sujet qui fait naitre des nouvelles vocations sans parfois même connaitre l’univers. L’espace cyber c’est tout d’abord reconnaitre qu’un darkweb existe.  Pourquoi valider un bitcoin ? Il existe bien une économie parallèle sans frontières peuplée à très grande majorité de personnes malveillantes. Les hats tels qu’ils sont nommés ont investi cet espace en y créant leur propre code, loi et langage, sans contrainte ni frontière. Mais ces hats peuvent être des voleurs du monde réel reconvertit !

Vivre et créer un nouvel univers suggère aussi qu’il y ait un risque de « déviance » comportementale. C'est-à-dire que l’humain, dans un univers tel quel  peut se modifier. Et c’est souvent le cas ! De fait, le profilage devient à mes yeux plus pertinent dans l’univers virtuel. Ce pourquoi j’ai effectué des travaux de recherche sur le comportement des hats.

Mes travaux de recherche ont abouti à des théories qui expliquent en quoi l’intelligence virtuelle doit être intégrée afin de mieux comprendre le profil des hats notamment, ainsi que l’avatarisation qui doit être considérée pour valider des « déviances » comportementales entre le réel et le virtuel.

Mon livre scientifique plébiscité détaille mes recherches et les failles de nos approches sécuritaires autorisant une telle croissance exponentielle de la cybercriminalité.

Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler, chercheur en comportement des cybercriminels
Auteur : « Net-profiling : analyse comportementale des cybercriminels »

Comment Nadine Touzeau est devenue profiler et net-profiler ?

 

×