Nadine Touzeau : peut-on faire du prédictif en matière de terrorisme?

Certains métiers ont pour vocation de faire du prédictif tel le profiler et net-profiler comme beaucoup de sciences du comportement du reste. C'est même l'un des objectifs d'exercer ces métiers afin d'apporter un maximum de sécurité et d'information pour nos « clients ». Mais est-ce possible de le faire aussi face au terrorisme ?

L'essence du terrorisme est sommairement d'agir avec violence, seul ou en groupe avec un appui conséquent pour imposer ses idéologies, désaccords, envers un ou plusieurs pays. Pour un profiler, il s'agit de plusieurs individus avant tout, en groupe plus ou moins organisé, partageant les mêmes idées, projets et objectifs et voulant se faire connaître en usant de violence.

Seul l'humain vient d'être évoqué par ce que chaque acte commis, et quel qu'il soit, l'est par un être humain.

L'humain est aussi le cœur de notre métier. De fait, tout ce qui peut créer un terroriste sera analysé. Le terroriste laisse beaucoup de traces (même dans le darweb). Ses idées s'entendent ou se lisent et donc donnent de nombreuses indications pour faire un profil. Parfois nous avons la chance d'avoir des photos, des vidéos par toujours de ces terroristes, mais de leurs victimes qui nous donnent aussi de nombreuses indications sur les terroristes. Enfin, leur acte analysé et les éléments recoupés nous procurent multes indications pas uniquement sur les messages qu'ils veulent faire passer, mais là encore, leur profil et ceux de leur proche, tous leurs proches.

De fait, analyser en amont ce qui peut être attrapé dans le darkweb, ce qui est publié sur Facebook, linkedIn, Tweeter et autres réseaux sociaux, les vidéos dans les lieux publics ou privés, permet de savoir rapidement selon la qualité des éléments si le profil est un potentiel terroriste ou pas.

De la même manière, analyser un suspect déjà décelé ou fiché « S » par exemple, sur des éléments sans voir la personne en direct, autorise aussi de révéler un changement de comportement, un déclencheur, une indication sur ce qui pourrait en suivre.

Le corps ne mentant jamais, chaque comportement différent, chaque indication sortant de ses propres références comportementales ou baseline, nous permettront après analyse d'indiquer ce qui peut en suivre, ce qu'il peut se passer et de le vérifier assez vite. Parce qu'aucune science n'est exacte, nous recoupons un ensemble d'informations et ne nous contentons pas que d'une seule, même si parfois on sait qu'elle est juste. Le visage, le corps nous parlent et nous devons traduire au plus juste chacun de ces messages non-verbaux.

Nadine TOUZEAU

Profller, net-profiler, chercheur en comportement des cybercriminels

 

Nadine Touzeau netprofiling entreprise

×